Biographie

Portrait de Peter Gumbel Je suis journaliste anglophone, basé à Paris depuis 2002 et amoureux de la France. Je travaille pour la presse américaine en tant que grand reporter depuis plus de 25 ans.

Après mes études de langues, j’ai commencé ma carrière de journaliste chez Reuters à Fleet Street, la célèbre rue de Londres qui hébergeait autrefois tous les grands journaux britanniques. Après quelques mois, l’agence m’a envoyé à Bruxelles et ensuite à Copenhague.

Le Wall Street Journal m’a recruté en 1984. J’y ai passé 16 années comme correspondant à Bonn, New York, Moscou, Paris, Berlin et Los Angeles.

A Paris, j’ai travaillé pour les magazines Time et Fortune, responsable pour la couverture de l’économie européenne.

Depuis 2004, j’enseigne à Sciences Po, Paris.

Grasset a publié mon premier essai, French Vertigo, en octobre 2006, quelques mois avant les élections présidentielles. Mon nouvel essai, sur le véritable problème du système scolaire, On achève bien les écoliers, est sorti fin août 2010.

Le temps fort de ma vie professionnelle a été incontestablement les quatre ans à Moscou, de 1988 à 1992, d’où j’ai couvert les années Gorbatchev, y compris le coup d’état de 1991 et la chute de l'Union soviétique.

L'Overseas Press Club of America m’a attribué deux prix pour mes articles sur l'ancienne URSS. En janvier 2006 la Work Foundation basée à Londres m’a nommé « Journaliste de l'année ».

En 2000, j’ai brièvement quitté le monde de la presse écrite pendant un an pour lancer une start-up, Business.com, un site d’informations financières

Vous trouverez plus sur moi et sur mon essai sur ma page Facebook.